user_mobilelogo

/*-toge verte f32TITRES et GRADES des PAYSAGISTES diplômés de l'enseignement secondaire technique et de l'enseignement supérieur académique.
Un loi cadre en Belgique publiée au Moniteur du 24/09/2007, protège effectivement les 'titres' et les 'grades' mais PAS ASSEZ l'exercice de la profession.
Tous le monde peut donc se dire 'paysagiste' ou 'horticulteur' ?...

Qu'est ce qu'un GRADE ?

dipl 32Un niveau de formation professionalisant atteint dans l’enseignement supérieur agrée de type long (2 cycles du niveau 7) ou court (1 cycle de 3x60 crédits ECTS du niveau 6 du cadre francophone des certifications de la loi paysage du 07/11/2013).
Les grades relèvent de la juridiction législative des Régions en Belgique.
Même s'ils diffèrent un peu entre nos 4 Régions belges (flamande, wallonne, bruxelloise et germanique), ils se doivent d'être en harmonie avec les 28 pays de la Réforme Européenne de l'Enseignement Supérieur, dite "3-5-8" ou réforme de Bologne.

Qu'est ce qu'un TITRE ?

docsignatureattention 32Les titres sont liés aux orientations et à la durée des finalités.
Ils ont été introduits pour préciser toutes les finalités autres que celles liées à l’enseignement et à la recherche : Architecte, bioingénieur, ingénieur industriel, pharmacien, etc.

Parce qu’ils précisent des métiers à responsabilité, ils font souvent l’objet d’une protection légale de compétence fédérale –lié au port du titre - ou d’un Ordre (habilitation à exercer individuellement une profession sous l’autorité de ses pairs).
Exemple de belgitude kafkaïenne ou simple bon-sens sécuritaire, les titres académiques relèvent de la compétence nationale (fédérale) avec des équivalences européennes bien règlementées et les grades, donc les formations, de la compétence des Communautés-Régions de Belgique (et, il y en a 4)...

signattentionorange 16Attention ! En France et en Espagne, le terme « architecte » est exclusivement réservé à l’usage professionnel des architectes en construction.
Toutes mentions écrites par vous dans ces pays comme 'Architecte' paysagiste vous expose à des poursuites pénales.
Et soyez convaincu que l'Ordre des Architectes y veille jalousement.
L'ARCHITECTE' (en construction immobilière) est probablement un des plus anciennes professions qui s'est organisée et protégée... au moins depuis les pharaons d'Egypte.

Bachelier 'ARCHITECTE PAYSAGISTE'

L’ancien grade de candidat (au terme du 1er cycle de 3 ans du cycle long de 5 ans) porte le grade de Bachelier – Architecte paysagiste.
Attention, c'est un titre de transition sans finalité professionalisante !
Il correspond légalement à un grade ‘professionnalisant’ de bachelier, LEGALEMENT QUE SI son titulaire a réussi au moins 60 crédits ECTS d’études (en principe 1 an) du deuxième cycle dans la même discipline devenue universitaire depuis 2011 dans la partie francophone de la Belgique. Donc en principe dès sa 4ème année d'étude supérieure, s'il suit le timing du cursus classique.

La référence légale belge : Article 4 de l’Arrêté de la Communauté Wallonie Bruxelles du 06/07/07, publié au Moniteur belge du 07/09/2007.

ARCHITECTE des JARDINS et du PAYSAGE ®

Ce sont les porteur du grade légal de "Bachelier en Architecture des jardins et du paysage®" (en flamand : Tuin- en landscahpsarchitect, enseigné à l' Erasmushogeschool Brussels)
et du titre d"Architecte des jardins et du paysage" dont l'acronyme est " Ajp." suivi de l'abréviation du réseau alumni s'il existe ou d'une association professionnelle.

Grade académique de niveau 6 de l’enseignement supérieur agronomique du cycle court crée le 02/06/2006 (art. 4 MB.21/09/2006 + décret paysage du 07/11/2013) et dispensé par notre Institut Supérieur Industriel à Gembloux en 180 crédits (±3 ans). 

N.B. ARLFL:

  • Le BTS et la licence professionnelle française sont d'un niveau inférieur pour tous les jurys belges (et sans Bac).
  • Le décret du 06/07/2007 (art.1 MB.07/09/2007) assimile l’ancien grade du Graduat de 1955 à celui de Bachelier (dans tout l’espace européen et pays associés : Indes et Russie).
  • Les architectes des jardins et des paysages diplômés de Vilvorde et du campus ISIa de Gembloux sont repris dans les ANNUAIRES du réseau AIHy dès 2007.
  • Les Ajp peuvent postuler depuis 2017 pour l'admission au Bloc 0 du Master LAr en effectuant 120 crédits (comptez au moins une année de plus).

ARCHITECTE PAYSAGISTE ®

L'acronyme distinctif (mondial) est " LAr. ", en référence au 'Landscape Architect' (USA) suivi du cygle de l'association alumni, de l'Ordre de la profession libérale (et éventuellement d'une association agrée qui a une personnalité juridique à jour).
Notez qu'en flamand 'Tuin- en landscapsarchitect' correspond au niveau 6 des bacheliers Ajp. 
Il n'y a pas de niveau 7 Master universitaire en Flandre mais uniquement en Hollande (un Master of Science®) ou le titre est bien protégé et enseigné principalement à l'université de Wageningen ou à l'université de technologie de Delf et dans une moindre mesure (-1an) à l'Académie d'architecture d'Amsterdam. 

Les licences obtenues dans les  Ecoles (comme L'Institut Supérieur Industriel agronomique de Gembloux) en 4 ans de 2004 à 2007 sont assimilées au grade de Master – Architecte paysagiste, par l’article 1 de l’Arrêté du Gouvernement wallon (Communauté française) du 06.07.2007, paru au Moniteur du 07/09/2007.

La toute première promotion de jour du cycle long et de niveau Bac+5 est sortie de l’ISIa de Gembloux de 2009 (Haute Ecole Charlemagne des Pôles académiques Liège-Luxembourg et de Namur) avec au moins 300 ECTS au total en 2011.
Depuis 2012 les décrets des 28/11/08, 29/11/12 et Paysage du 07/11/13 donnent aux universités l’organisation de ce grade.
La faculté Agro-BioTech de Gembloux (ULg) organise les études de Bachelier et de Master en Architecture du Paysage en codiplômation avec la Faculté d’Architecture de La Cambre-Horta (ULB) et de l’ISIa de Gembloux (HECh). 

Le premier cycle de 180 ECTS (±3 ans) délivre le titre de bachelier-architecte paysagiste (sous la réserve citée plus haut) et le second plus spécialisé vers la gestion agronomique accède au Master de niveau européen avec +120 ECTS (±2 ans).

Au croisement de l’art, de l’architecture, des sciences de la terre et des sciences du vivant, la formation d’architecte paysagiste prépare à penser le paysage et apprend notamment à comprendre, à concevoir, à planifier et à gérer les environnements urbains et ruraux dans un souci de développement durable et de bien-être des populations.La formation universitaire d’architecte paysagiste est fondée sur un enseignement multidisciplinaire qui prend en compte la dimension culturelle de notre environnement et les paramètres scientifiques qui déterminent la conduite de ses composantes (l’eau, le végétal, le milieu, etc.).

N.B. ARLFl:

  • Le titre professionnel d’«Architecte paysagiste» est en cours de ‘protection’ légale en Belgique (ce qui prend beaucoup de temps).
  • L’Architecture du Paysage est une profession reconnue et régie par des Ordres en Autriche, Tchéquie, Italie, Allemagne, Hongrie, Pays Bas, Slovaquie et Chypre mais pas dans le reste de l’Europe.
  • Au Royaume Uni, l’association nationale, « Landscape Institute » a organisé sa propre charte éthique de fonctionnement.
  • En Espagne et en France les paysagistes ne peuvent pas encore utiliser le terme « Architecte » dans leurs documents officiels (dont les factures) !
  • Le réseau alumni AIHy a géré l’historique des diplômés LAr à Gembloux jusque fin 2011 et depuis par l’AIGx (ULg)
  • l'URBANISME est un  Master complémentaire en Belgique, accessible en principe via l’Ecole polytechnique de l’ULB
  • Site de référence pour ces études universitaires :  http://www.architecturedupaysage.be/

Docteur ARCHITECTE PAYAGISTE

Le Doctorat sanctionne un troisième cycle long après la défense d’une thèse originale dans une université.
Le doctorat en architecture paysagère existe en France (Lille, Bordeau), en Suisse, en Italie et débute à l'université de Liège (on dit ULiège) depuis fin 2018.

LAUREAT du TRAVAIL

laureattrvl f110Titre et Ordre du mérite professionnel crée par le Roi Albert 1er et contrôlé au niveau fédéral belge.
Ventilé par secteur d’activité professionnel, il est décerné par le Commissariat des Elites du Travail pour les professions reconnues dont l’architecture.

Nous n'avons pas (encore) connaissance que l'architecture paysagère délivre ce titre honorifique de mérite. 
Probablement à cause de l'absence d'une réelle fédération nationale représentative de l'ensemble des paysagistes en Belgique.