user_mobilelogo

CONNEXION

Enregistrez-vous gratuitement

VOUS êtes en ligne

ÉVÉNEMENTS recommandés

Aucun évènement à venir!

VOTRE JARDIN & les + beaux PAYSAGES

ecranplat arlfl128

Professionnels ou amateurs, adhérents ou sympathisants, gestionnaires bénévoles ou partenaires, nous gérons pour vous la plus ancienne société horticole et paysagère du monde francophone [*].
Riche d'une expertise associative de plus de 3 siècles, notre réseau se décline comme : amateurs de fleurs, confrérie horticole, société savante, cercle de nos plus célèbres fleuristes, des petits et des plus grands propriétaires terriens, centre de pomologie, organisatrice d'expositions, de conférences et de prix, créatrice de formations, de serres, de jardins didactiques, d'agrément et de loisir et actuellement comme une académie dédiée aux paysages remarquables, à leurs créateurs et au développement de l'environnement durable et esthétique.
La résilience de notre expertise multiséculaire conforte la pertinence de nos choix éthiques. Ils sont scellés par des statuts transparents, publiés et agrées officiellement depuis le 07 février 1662.
Découvrez-les sous l'onglet Nos « MISSIONS ».

Bref historique

envarlfl f4513 mètres de documentations richement enluminées aux Archives de Bruxelles [ref. 3811] confirment déjà notre activité déjà en 1640 avec remise de prix et d'expositions florales.
Probablement originaire de DOUAI (France) au début du XVIIe siècle, on cite une de ses expositions florales en 1640. Notre premier Livre d'Or relate une modification de ses statuts en 1650 (confirmée par les Annnales de la Société royale d'agriculture et de botanique de Gand en date du 05/02/1651). Elle est alors connue sous la dénomination de Confrérie Sainte Dorothée dans le Comté de Flandre et est officialisée le 07 février 1662 par les autorités. 
dorothee 48Le 29 janvier 1664 elle se met sous la protection de la 'patronne' des jardiniers, Sainte Dorothée.
Elle reçoit la reconnaissance de l'Archevêque de Malines puis à Rome, du pape Alexandre VII.
Elle a depuis cette époque son autel particulier dans une abside d'une des plus vieilles églises de Bruxelles encore debout :  l'Eglise N.D. de la Chapelle.
Là, les plus illustres précurseurs de l'architecture paysagère européenne vont défiler et apposer leurs armoiries dans notre Livre d'Or : le Prince de Ligne (1775), Charles de Lorraine, la Maison d'Arenberg, Charles d'Autriche, le Comte d'Aerschot (1822), le duc Charles-Joseph d'Ursel (1832) et même le premier roi des belges : Léopold Ier. Découvrez notre historique pour en savoir plus...
Aujourd'hui cette sainte-patronne rayonne encore dans l'oratoire qui lui est dédié depuis plus de 3 siècles. Une très fleurie "Messe des fleurs" y est chantée annuellement au mois de juin.

«Votre maîtrise esthétique, votre connaissance de l'environnement et de la biodiversité, votre respect du Monde vivant, s'associent pour VOUS procurer une émotion durable, le bonheur 'épicurien'.
Les formes suggestives, l'énergie des couleurs et toutes les senteurs exhalées; tout le langage non-verbal des plus beaux jardins symbolisent le triomphe de l'esprit sur la beauté naturelle. 
Celles et ceux qui créent patiemment une harmonie végétale, prolongent la beauté naturelle sans essayer de l'imiter et peuvent réaliser une œuvre artistique en développement durable» (Pierre Dohmen; 2017, SRLFl).

coeur c a32 * * * Venez savourer avec nous nos histoires mouvementées sous l'onglet "HISTOIRES"

Devenue un des premières 'ASBL' belges le 27 janvier 1935 [N°229499] elle se nomme "Société Royale Linnéenne & de Flore de Bruxelles", après la fusion de la 'Société de Flore' fondée le 25 février 1822, devenue 'Royale' en 1840, par la volonté expresse du 1er roi de la jeune Belgique, Léopold Ier, et de la 'Société Linnéenne' fondée le 01 mars 1835 et devenue 'Royale' en 1839.
Toutes les deux sont les héritières directes et réunies à nouveau de l'ancienne confrérie abrogée de force, comme toutes les autres, par l'emperereur Joseph II (1786).
Nous portons actuellement depuis 2019 le nom d'Académie Royale Linnéenne et de Flore suite à plus d'indépendance de la sphère politique bruxelloise, et certainement pas d'un rejet, et d'une volonté de nous rapprocher des pôles académiques d'excellence des Ecoles d'horticulture les plus renommées que nos ancêtres ont contribués à créer : comme celles de Vilvorde en 1849 et puis de Gembloux dès 1969.

medaillon 94

VOUS AUSSI accompagnez notre vision, nos projets et notre environnement commun. 
Soutenez-nous par vos projets, créations et contacts, une cotisation, un don, votre adhésion active ou de soutien. 


[*] Source : Project Gutenberg Literary Archive Foundation®;  extrait de "L'illustration. Journal universel"; n°12 Vol.1; 20/05/1843, Paris.

../.. C'est à Bruxelles que, vers la fin des troubles du seizième siècle, quand les Pays-Bas se reposèrent d'une longue et sanglante lutte sous l'autorité paternelle de la maison d'Autriche, que se fonda la première société d'horticulture, sous le nom de Confrérie de Sainte-Dorothée. Cette confrérie brillait d'un grand éclat vers le milieu du siècle suivant; ses statuts, révisés en 1660, constatent son antiquité déjà plus que séculaire à cette époque. On voit figurer sur la liste des confrères des noms de jardiniers de profession, pêle-mêle avec des noms d'artistes, de magistrats, de grands seigneurs et de princes.
../.. 
C'est aujourd'hui (en 1843: NDLR) l'une des sociétés d'horticulture les plus Florissantes de la Belgique, où ses réunions sont très-nombreuses; les serres qu'elle a fait construire sont citées parmi les plus belles de l'Europe.